Re : reverdir le désert

Retour sur l'expérience jordanienne de Geoff Lawton

geoff lawton, famous permaculture designer and teacher

J’ai tou­jours été gêné par la per­ma­cul­ture pré­sen­tée comme un sys­tème de concep­tion avec sou­vent de beaux sché­mas de prin­cipe, mais pas tel­le­ment de re­tours d’expérience. On dé­marre un jar­din, on construit un bas­sin, on plante des arbres, mais il n’y a pas tel­le­ment de gens qui re­viennent nous voir en­suite pour nous dire ce qui marche vrai­ment, ce qui n’est qu’accessoire, et ce qui a com­plè­te­ment foiré.

Geoff Law­ton a eu le cou­rage de re­tour­ner sur le site jor­da­nien où avait été ‘tour­née’ la sé­quence Re­ver­dir le Dé­sert (Gree­ning the De­sert). Pour ceux qui n’ont pas suivi les épi­sodes pré­cé­dents : Geoff a ap­pli­qué les prin­cipes de concep­tion per­ma­cul­tu­relle à un bout de dé­sert aride et sa­li­nisé au bord de la Mer Morte. Grâce à un ré­seau de noues/baissières/rigoles/swales le long des courbes de ni­veau, grâce à un paillage de 50 cm d’épaisseur, grâce au com­pos­tage, grâce à l’utilisation des dif­fé­rents étages de vé­gé­ta­tion, grâce aux as­so­cia­tions de plantes, les gens du pro­jet ont réussi en quelques an­nées à créer une oa­sis d’arbres frui­tiers à par­tir de rien.

Neuf ans plus tard, Geoff re­vient sur le site, et on dé­couvre que l’oasis est en­core là, alors que ça fait cinq ans que le pro­jet n’est plus fi­nancé, et que per­sonne ne s’en oc­cupe vrai­ment. Les chèvres en li­berté sac­cagent les étages in­fé­rieurs, il n’y a plus de paillage, les lo­caux ont re­com­mencé à brû­ler les dé­chets vé­gé­taux et à la­bou­rer le sol.

Et pour­tant, l’oasis est tou­jours là, et en creu­sant un peu, on trouve de l’humus presque hu­mide même à la fin de l’été. La dé­cep­tion fait alors place à un im­mense es­poir : connaissez-vous une autre forme d’agriculture qui au­rait réussi à per­du­rer après cinq an­nées d’abandon sous ce climat ?

Le film Gree­ning the De­sert II fait le point sur cette ex­pé­rience, puis pré­sente les nou­veaux pro­jets de la per­ma­cul­ture au Proche-Orient. Il est dis­po­nible en strea­ming sur le site de Geoff Law­ton, ou bien (main­te­nant avec les sous-titre en fran­çais si on clique sur le bou­ton CC) sur you­tube. Il est aussi té­lé­char­geable (35 mi­nutes, 900 Mo, tout de même).

On peut ré­gler tous les pro­blèmes du monde dans un jar­din. Geoff Law­ton